Utilisez des liens rémunérés pour monétiser vos publications avec Adf.ly

URL shortener ?

Depuis l’arrivée de Twitter et ses messages limités à 140 caractères, un bon nombre de service de raccourcissement d’url sont apparus.
Le service de raccourcissement dont je vais vous parler aujourd’hui est un peu particulier puisqu’il permet de monétiser les clics sur les liens qu’il génère.

Création d’un compte Adf.ly

Le service dont il s’agit est Adf.ly (utilisez ce lien s’il vous plaît, ça permettra de prendre en compte l’affiliation).

Commencez donc par vous rendre sur ce site, puis cliquez sur le bouton “Join Now!” en bas de la page d’accueil.
Remplissez ensuite le formulaire d’inscription, et validez votre compte.

Raccourcissez, partagez, gagnez

Quand vous souhaiterez communiquer une url, connectez-vous sur votre compte Adf.ly, copiez-collez-la dans le champ de texte “Shorten a link”, et cliquez sur le bouton “Shrink !”. Votre url sera alors remplacé par une nouvelle url de type “http://adf.ly/***” : copiez cette adresse, et communiquez la.

Quand les gens cliqueront sur votre lien, ils arriveront sur un page contenant une publicité ; après 5 secondes d’attente, ils pourront passer l’annonce en cliquant sur un bouton, et arriveront sur la page de destination que vous avez “shrinkée”. De votre côté, votre compteur de visualisations aura augmenté, de même que vos gains.

Quand est-ce que je suis payé ?

Les paiements se font de façon mensuelle, un virement paypal (il est donc nécessaire de renseigner son adresse Paypal dans les informations de compte) sera effectué en début du mois dès que vos gains auront atteint 5$.


Cet article vous a plu ? Partagez-le et/ou soutenez son auteur !

Personnaliser le nuage de tags de WordPress

Aujourd’hui, je vais rédiger un petit article pour vous expliquer comment personnaliser le nuage de tags par défaut de WordPress. Ce nuage de tags peut en effet rapidement prendre beaucoup de place, sa limite étant fixée à 45 mot-clés, et la taille de police maximale à 22pts.

Pour adapter le paramétrage du nuage à vos besoins, il faudra chercher le tableau de paramètres généré par WordPress, qui est complètement indépendant du thème. Ce tableau de paramètres se trouve dans le fichier wp-includes/category-template.php.

Éditez donc ce fichier, et cherchez la chaîne suivante : function wp_tag_cloud. La première chose qui est faite dans cette fonction est la définition d’une variable $default, qui sera composée par le tableau contenant tous les paramètres du nuage de tags associés à leur valeur. Par exemple, pour la version 3.4.2 de WordPress, ces paramètres seront les suivants :

	$defaults = array(
		'smallest' => 8, 'largest' => 22, 'unit' => 'pt', 'number' => 45,
		'format' => 'flat', 'separator' => "\n", 'orderby' => 'name', 'order' => 'ASC',
		'exclude' => '', 'include' => '', 'link' => 'view', 'taxonomy' => 'post_tag', 'echo' => true);

Il ne vous reste plus qu’à modifier les paramètres que vous souhaitez pour adapter le nuage à vos attentes : si vous souhaitez par exemple que votre nuage soit moins imposant, diminuez le nombre maximum de tags à 20 au lieu de 45 (paramètre number), et la taille du tag le plus fréquent à 18pts au lieu de 22pts (paramètre largest).

Pour une personnalisation plus aboutie, vous pouvez consulter l’ensemble des paramètres possibles à cette adresse.


Cet article vous a plu ? Partagez-le et/ou soutenez son auteur !

Créer une page spécifique pour une catégorie avec WordPress

Introduction

Une des principaux manques que l’ont peut reprocher à WordPress est selon moi l’impossibilité de créer facilement une page dédiée à une catégorie, c’est à dire une page spécifique, qui ait le même format que la page d’accueil (c’est à dire avec des liens cliquables sur le titre des articles), mais dans lequel on ne trouve que les articles d’une certaine catégorie.

C’est à ce manque que je me propose de palier avec ce tutoriel. Attention cependant, la procédure que je vais décrire consiste à modifier un thème, j’ai réussi à mettre en place cette fonctionnalité avec mon thème principal (Twenty Twelve), il n’est pas improbable que cela puisse se révéler impossible avec d’autres thèmes.

Première étape : création d’un thème enfant

La première chose à faire sera de créer un thème enfant. Commençons donc par créer un sous-répertoire (que l’on nommera “enfant” pour l’exemple) dans le répertoire des thèmes, à savoir /wp-content/themes/, à l’aide d’un client FTP.

Dans ce nouveau répertoire (/wp-content/themes/enfant/), créez un fichier style.css, que vous remplirez de la manière suivante (je ne mets que les champs strictement obligatoires), en remplaçant les champs entre crochet par les valeurs correspondant à votre cas :

/*
Theme Name: [Nom que vous voulez donner à votre thème]
Template: [nom du répertoire du thème parent, sensible à la casse]
*/
@import url("../[nom du répertoire du thème parent, sensible à la casse]/style.css");

Ainsi, si vous souhaitez faire un thème enfant du thème Twenty Twelve, et que vous souhaitez l’appeler TT-Child, votre fichier ressemblera à ceci :

/*
 Theme Name: TT-Child
 Template: twentytwelve
 */
 @import url("../twentytwelve/style.css");

Si vous souhaitez plus d’informations sur les thèmes enfants, vous pouvez vous rendre sur cette page.

Deuxième étape : création des templates

Maintenant que votre fichier principal est créé, il faudra, au sein de votre thème enfant, créer des templates, un par catégorie que vous souhaitez afficher sous forme de page. (Vous devrez auparavant connaître l’identifiant de votre catégorie, que vous pouvez récupérer dans la colonne Identifiant du tableau principal de l’écran Articles -> Catégories dans l’interface d’administration WordPress)
Pour cela, copiez le fichier index.php du répertoire du thème parent vers le répertoire de votre thème enfant, et renommez cette copie comme vous le souhaitez, par exemple si vous souhaitez faire une page pour la catégorie exemple, appelez-la page-exemple.php.

Ensuite, dans l’éditeur de thèmes (Apparence -> Editeur), sélectionnez votre thème enfant dans la liste déroulante en haut à droite, puis sélectionnez le fichier page-exemple.php.

La première modification à effectuer se situe dans les commentaires : remplacez le commentaires d’en-tête par les lignes suivantes :

  /**
 * Template Name: categorie-exemple
 */

La seconde modification se situe dans le code même de la page : il s’agit de modifier la boucle qui recherche les derniers articles pour lui ajouter un filtre sur une catégorie particulière. Il faudra donc rechercher le morceau de code qui ressemble à ceci :

<?php /* Start the Loop */ ?>
 <?php while ( have_posts() ) : the_post(); ?>
 <?php get_template_part( 'content', get_post_format() ); ?>
 <?php endwhile; ?>

pour le remplacer par ceci :

<?php /* Start the Loop */ ?>
 <?php $paged = (get_query_var('paged')) ? get_query_var('paged') : 1; ?>
 <?php query_posts('category_name="categorie-exemple"&order=DESC&orderby=date&showposts=3&paged='.$paged) ; ?>
 <?php while ( have_posts() ) : the_post(); ?>
 <?php get_template_part( 'content', '' ); ?>
 <?php endwhile; ?>

Certains paramètres peuvent être ajustés à votre convenance, notamment showposts qui indique combien d’articles doivent être affichés sur la page.

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à dupliquer ce fichier et remplacer la chaîne “categorie-exemple” par l’identifiant des catégories que vous souhaitez pouvoir publier dans une page spécifique.

Troisième étape : création des pages

On arrive ici dans la partie la plus simple : depuis la page d’administration de votre site, créez une nouvelle page. Donnez-lui un titre, et laissez le contenu vide. Sur la droite, dans le cadre Attributs de la page, pour l’attribut Parent, laissez la valeur (pas de parent), et pour l’attribut Modèle, choisissez le template que vous avez créé pour votre catégorie. Validez : ça y est, votre page est active !


Cet article vous a plu ? Partagez-le et/ou soutenez son auteur !